Pourquoi un budget prévisionnel ?

bilan-previsionnel-02

Si vous êtes chef d’entreprise et que vous avez une vision et des objectifs pointus pour votre entreprise, vous devez absolument savoir établir un budget prévisionnel. Nous allons voir dans le cadre de cet article, la nécessité d’établir un budget prévisionnel et comment réaliser un tel document comptable.

Définition de budget prévisionnel ?

bilan-previsionnel-03Le budget prévisionnel est une anticipation des dépenses et des recettes d’une entreprise afin d’analyser les perspectives de celle-ci. En d’autres termes, vous vous projetez dans l’avenir pour estimer les recettes attendues en tenant compte des années écoulées. Mais également, vous anticipez sur les charges éventuelles. Vous intégrez aussi bien les charges fixes que les charges variables. Le budget prévisionnel est également un outil qui permet d’estimer le bénéfice d’une entreprise en comparant les charges et les ressources attendues en fonction des dimensions et du dynamisme de l’activité que votre entreprise mène. Ce budget est en réalité basé sur des estimations établies sur chaque mois dont vous faites la compilation mensuelle pour ensuite avoir l’estimation annuelle des recettes et des dépenses. C’est une réalité incontournable en entreprise. Tôt ou tard, vous devrez passer par cette étape. Même si vous n’êtes pas confronté, à cet exercice en début de création de votre projet vous allez le réaliser un jour.

Pourquoi réaliser un budget prévisionnel ?

Un budget prévisionnel est établi à partir de données comptable et financière. Il permet à l’instance dirigeante de ne pas naviguer à vue et de fournir des efforts conséquents pour rattraper son retard ou de respirer un peu lorsqu’il sait qu’il a atteint ses objectifs. Cet outil est une véritable boussole qui permet au chef d’entreprise de diriger parfaitement son entreprise. L’ossature du budget prévisionnel est basée sur des hypothèses qui vous amènent à imaginer des recettes et des dépenses réalistes et adaptées à votre activité et au marché dans lequel vous évoluez. Même si vous devez grignoter des parts de marché, il ne faut pas faire dans l’exagération et dans la démesure, car cela ne vous servira à rien. Au lieu d’être un guide et un repère, ce document s’avèrera alors dénué de sens puisque ne reflétant aucunement la réalité.

bilan-previsionnel-01Ce document est un véritable guide qui vous permet d’avoir des estimations détaillées à moyen et long terme. Cet outil est également un moyen de se fixer les objectifs et de chercher à les atteindre à tout prix. C’est donc un outil fondamental et essentiel qui vous permet de diriger l’entreprise en ayant des repères sûrs. Ce document vous permet également d’intégrer de nouvelles activités. C’est aussi un véritable outil de gestion qui vous permet de faire des prévisions de chiffre d’affaires et des charges, mais qui également vous aide à prendre des décisions stratégiques en matière de recrutement et en termes de fidélisation de la clientèle.

Cet outil est l’élément déterminant pour un bon fonctionnement et une bonne visibilité de l’entreprise. Évidemment, ce budget n’est qu’une projection et une estimation et peut donc évoluer au cours de l’exercice. À noter qu’avec le canevas, on peut facilement adapter et remodeler ce document pour le rendre pertinent et déterminant.

Réaliser un budget prévisionnel

Le budget prévisionnel est un outil stratégique qui permet de prendre des décisions opérationnelles. Les prévisions financières sont un atout indispensable pour conduire l’entreprise au courant de l’année et lui assurer des perspectives meilleures. Faire un budget prévisionnel se réalise en deux étapes déterminantes. Il y a d’abord l’élaboration des dépenses et ensuite la seconde phase consiste à faire une estimation des recettes en fonction des ventes passées et des espérances. C’est un tableau comptable qui associe donc ces deux éléments à savoir : les dépenses et les recettes. En ce qui concerne les dépenses, on trouve les charges fixes englobant les salaires, les achats de fournitures, loyers, entretien assurances, etc. Il faut également tenir compte des charges variables comme l’eau, et l’électricité, la publicité, les frais de transport et les charges financières comme les impôts et les taxes. En ce qui concerne l’estimation des recettes, il faut prendre en compte les entrées en termes de vente des marchandises et également les services et prestations fournies. Il ne faut pas oublier les dividendes perçus si vous êtes coté en bourse. Il faut également tenir compte des subventions, dons et aides pour estimer cette partie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *