Comment choisir son compresseur ?

Si vous aimez réaliser les travaux de bricolage ou d’entretien, il est clair que vous aurez besoin tôt ou tard d’un compresseur. Qu’il s’agisse de gonfler les pneus de votre voiture ou de la peindre, un compresseur est toujours indispensable. Mais vous devez être prévenu. On retrouve sur le marché une kyrielle de compresseur. Faire un choix peut rapidement devenir une mission peu aisée. Vous devez prendre en compte certains critères pour ne pas vous tromper.

Dans cet article, vous allez découvrir comment choisir votre compresseur.

Prendre en compte les différents types de compresseurs

Avant d’investir dans l’achat d’un compresseur, il est important d’en connaître les différents types. A cet effet, ils sont au nombre de 3. Il s’agit des compresseurs portatifs, des compresseurs monocylindres et les compresseurs bicylindres.

  • Les compresseurs portatifs

La catégorie des compresseurs portatifs est généralement utilisée pour effectuer de petites tâches. Ils sont légers et facilement tenables. Avec un compresseur portatif, vous avez la possibilité de faire du collage, de l’agrafage, du nettoyage à la soufflette, etc. Beaucoup s’en servent également pour gonfler des pneus. Vous devez savoir que les compresseurs de ce type possèdent une cuve en dessous de 20 litres. Leur puissance maximale embrasse 1.5 chevaux avec un débit d’air qui avoisine 8 m3/h.

Si votre choix doit porter sur ce type de compresseur, vous pouvez choisir celui qui fonctionne en 230 V pour plus de performance. On retrouve aussi des compresseurs portatifs dépourvus de cuve.

  • Les compresseurs monocylindres

Encore appelés compresseurs à simple piston, les compresseurs monocylindres sont les plus utilisés. Un compresseur monocylindre est vivement recommandé pour les travaux de longs termes. Il doit son nom à son moteur qui fonctionne sur un seul cylindre. En ce qui concerne les performances, on retient que la puissance d’un monocylindre oscille entre 1.5 chevaux et 6.5 chevaux. De plus, le volume de leur cuve est assez élevé. Vous pouvez retrouver par exemple un compresseur de 100l parce que le volume de leur cuve varie entre 25 et 250 litres. Enfin, cette catégorie de compresseur exerce un débit d’air qui s’étend sur 40 m3/h avec une pression de 8 bars.

  • Les compresseurs bicylindres

Ils sont encore connus sous le vocable de compresseurs à étages ou compresseurs multicylindres. A cet effet, ils sont dotés de gros équipements, ce qui rend leurs usages exclusifs aux professionnels. On les retrouve très souvent dans les grands ateliers où ils sont sollicités à cause de leur énorme puissance. Un compresseur bicylindre est en mesure d’alimenter tout un réseau d’air comprimé à cause de la pluralité des moteurs. Pour ce qui concerne le débit d’air, ce type de compresseur est capable d’exercer une pression supérieure à 40 m3/h avec 13 bars.

Les critères qu’il ne faut pas négliger

Considérer les types de compresseurs ne suffit pas pour en choisir un. Vous devez considérer d’autres critères dont le tout premier est l’usage. Quel usage voulez-vous faire de votre compresseur ?

C’est un critère assez important qui oriente considérablement le choix. Par exemple, pour les usages domestiques, il faut opter pour un compresseur portatif. Pour les usages de bricolages passagers ou professionnels nécessitant d’énormes travaux, c’est le compresseur monocylindre ou multicylindre qui est le mieux adapté.

Ensuite, le deuxième critère important est la cuve. Vous devez savoir qu’il existe des compresseurs sans cuve. Ces derniers ne sont pas recommandés, car ils ne peuvent pas  emmagasiner de l’air. Votre compresseur doit être muni d’une cuve. Son volume doit être assez suffisant pour exercer vos différents travaux.

Enfin, la puissance du moteur doit aussi être prise en compte. Un bon compresseur doit vous offrir une excellente puissance. La puissance s’exprime en CV, ce qui veut dire chevaux. Ce dernier doit aussi tenir compte des travaux que vous désirez exécuter.

Voilà, vous avez à présent un guide sur lequel compter avant d’investir dans l’achat d’un compresseur.